Wiki

Reverse factoring

Perspectives, avantages et développements.

Ces dernières années, les entreprises se soucient à nouveau beaucoup d'optimiser leur capital d'exploitation. Les banques imposent des conditions plus strictes pour l’octroi d’un financement. C’est pourquoi elles sont en quête de nouvelles méthodes pour que leurs factures soient payées plus vite. L’entreprise a en effet besoin d’argent en permanence pour pouvoir remplir ses obligations. Mais aussi pour se développer. L’une de ces méthodes est le reverse factoring, appelé aussi supply chain finance. Mais qu’est-ce que le reverse factoring exactement ? Quels sont les avantages du reverse factoring et convient-il pour votre entreprise ?

Qu’est-ce que le reverse factoring ?

Le factoring et le reverse factoring sont une forme de financement sur la base du portefeuille de débiteurs. Un partenaire externe, comme une banque ou une autre entreprise spécialisée (le factor), reprend la facture. Il paie le montant en cours, souvent directement, au fournisseur pour contourner les longs délais de paiement. Le débiteur paie ensuite la facture au factor. Avec le reverse factoring, les entreprises peuvent disposer plus vite et avec plus de certitude de l'argent 'bloqué' dans les factures en cours. Le reverse factoring ne diffère pas en cela du factoring ordinaire.

Pourquoi le reverse factoring ?

Votre entreprise a besoin de cash (liquidités) en suffisance pour payer les salaires et les fournisseurs. Et par exemple pour investir dans de nouvelles machines et de nouveaux stocks. Le manque de cash est l'une des plus grandes menaces pour la pérennité des entreprises. C’est pourquoi ont été développés des instruments financiers permettant aux entreprises de générer du cash supplémentaire. L’une des méthodes consiste à réaliser précocement les futurs flux de caisse (de l’argent auquel l’entreprise a droit, mais qu'elle n’a pas encore perçu). La vente du portefeuille de débiteurs à une société de factoring en est un exemple.

Quelle est la différence entre le factoring et le reverse factoring ?

Dans le cas du factoring et du reverse factoring, une entreprise vend la totalité ou une partie de son portefeuille des débiteurs à une société de factoring. Dans le cas du factoring traditionnel, la société de factoring examine surtout la santé financière de l’entreprise qui opte pour le factoring. Une entreprise ayant un chiffre d’affaires réduit ou un portefeuille de débiteurs peu réparti, n'entre souvent pas en considération pour le factoring. Ou alors à des conditions moins favorables. Comme une prime élevée sur les factures à cause du risque accru.

Dans le cas du reverse factoring, le financier s'intéresse surtout à la santé financière du débiteur, et donc au client de l'entreprise qui veut opter pour le reverse factoring. Le reverse factoring est donc une alternative pour les entreprises qui n’entrent pas en ligne de compte pour le factoring ordinaire. Le reverse factoring ne concerne en outre que les factures approuvées. Le risque de non-paiement des factures (par exemple suite à une contestation) est ainsi limité. C’est pour cette raison que la société de factoring peut offrir un préfinancement à tarif avantageux.

En résumé, le reverse factoring diffère sur deux points du factoring traditionnel :

  • Dans le cas du reverse factoring, l’organisme examine la santé financière du débiteur au lieu du fournisseur. 
  • Le reverse factoring concerne seulement les factures approuvées, car les risques de défaut de paiement sont limités pour le financier. 

Quels sont les avantages du reverse factoring ?

  • Comme le reverse factoring ne concerne que les factures approuvées, le montant total de la facture est souvent payé en quelques jours. Comme le risque est moindre, l’indemnité pour la société de financement est souvent plus réduite que dans le cas du factoring ordinaire et cette forme de financement coûte donc moins cher au fournisseur.
  • La société de factoring reprend totalement à son compte le risque de défaut de paiement. Ce que l'on nomme aussi le non-recourse. La société de factoring ne peut plus récupérer le montant payé au fournisseur. Sur base de la facture approuvée et de la solvabilité du client, la société de factoring supporte elle-même le risque.
  • Ce qui a pour conséquence que la société de factoring a davantage intérêt à avoir une bonne relation avec le débiteur en cas de reverse factoring que de factoring ordinaire. 
  • Le reverse factoring est également idéal pour les PME. Les petites entreprises ont souvent un portefeuille de débiteurs peu diversifié, ce que demandent les financiers pour le factoring traditionnel. Dans le cas du reverse factoring, seule compte la solvabilité du débiteur. Si votre PME a un seul gros client, le reverse factoring est souvent déjà possible.

Quels sont les désavantages du reverse factoring ?

  • Le reverse factoring et le factoring ordinaire ont un prix. Le factor veut également gagner de l’argent et couvrir les risques qu’il encourt (par exemple le défaut de paiement). Les factures à risque plus élevé sont souvent refusées par la société de factoring.
  • Le débiteur doit vouloir collaborer au reverse factoring. Sa solvabilité doit en effet être évaluée.
  • La mise en œuvre du reverse factoring est également associée à des coûts. 

Quels sont les avantages pour vos clients ?

Il est évident que le reverse factoring peut vous apporter des avantages, à vous le fournisseur, comme un meilleur cash-flow, moyennant une indemnité plus faible. Mais pourquoi vos clients devraient-ils collaborer au reverse factoring ? Parce qu’ils doivent faire connaître leur situation financière.

  • L’acheteur peut utiliser sa santé financière pour garantir davantage de stabilité dans la chaîne. Cela renforce la relation entre l'acheteur et le fournisseur.
  • L’acheteur a la possibilité de payer la facture plus tard, ce qui peut être avantageux pour son cash-flow.
  • L’acheteur peut partager une partie de l'indemnité avec le factor en cas de paiement rapide de la facture.

Récents développements du reverse factoring

Le reverse factoring est né dans l’industrie automobile et a été très populaire dans les années nonante en Espagne, un pays connu pour ses longs délais de paiement. En Belgique, le reverse factoring n'est pas encore beaucoup utilisé. L’une des raisons à cela, c’est que les sociétés de factoring peuvent demander une prime élevée pour le factoring. Elles considèrent donc le reverse factoring comme une menace éventuelle. 

Mais cette solution financière gagne en popularité. Notamment parce que les banques accordent moins facilement des crédits. Et ce, alors que les entreprises continuent de rechercher des méthodes alternatives pour améliorer la position de leur capital d’exploitation.

Comment financer intelligemment votre entreprise

Restez informé