Wiki

Database management

Votre base de données toujours en parfait état.

Les données des entreprises changent constamment. Chaque année, 10% des données mutent en moyenne. Une étude de Graydon démontre que 25% des données avec lesquelles les entreprises travaillent sont erronées. Le database management concerne la gestion de ces données : il s'agit de stocker les données, de les sécuriser, de les actualiser, de les compléter et de les mettre à disposition. Ceci, dans le but de retrouver très rapidement les données de contact et d’autres informations. Mais des informations correctes et complètes sont également indispensables pour l'analyse et l'évaluation de (nouvelles) perspectives de marketing très précieuses. Cette page wiki explique l’importance du database management, quelles sont les trois principales étapes du processus de gestion des données et quel est l’avantage d’un fichier de base ou des master data.

Pourquoi le database management est-il important ?

Les données et leur (bonne) gestion deviennent de plus en plus déterminantes du succès des entreprises. Vous avez besoin de données correctes pour effectuer des analyses, établir des profils et étayer vos choix stratégiques. Sinon, vous risquez, sur la base d'informations obsolètes, de tirer des conclusions erronées et de prendre de mauvaises décisions.

Les fichiers d’adresses b2b belges comportent un quart d’informations erronées ou incomplètesAvec des données de bonne qualité, le département marketing peut améliorer sa connaissance des clients. Des connaissances que les marketeers peuvent utiliser pour améliorer la customer experience.

Pour les finances, des données correctes concernant les clients sont essentielles pour améliorer les procédures applicables aux débiteurs et à la facturation. Des données erronées ou obsolètes sont synonymes d'inefficacité, de coûts plus élevés, et même d'insatisfaction des clients.

Conséquences d’une base de données polluée

  1. Si vous vous trompez dans le titre de la personne de contact, vous ne ferez pas bonne impression. Le message passera, mais ce genre de petite erreur peut nuire à votre réputation.
  2. Si le nom ou l’adresse du destinataire ne sont pas corrects, votre message a peu de chance de parvenir à destination. Un gaspillage d’argent, donc, si vous envoyez de coûteux catalogues ou brochures. Il en va de même si vous approchez des relations d'affaires qui n'existent plus.
  3. Une adresse erronée entraîne donc une perte de temps. Songez aux factures ou aux offres qui parviennent à une mauvaise adresse.
  4. Les doubles enregistrements sont également une source de pollution importante dans une base de données. Utilisez donc une orthographe uniforme pour les adresses, conformément au registre officiel des rues. Vous éviterez ainsi d'envoyer deux fois un mailing ou un catalogue à un prospect.
  5. Des données actualisées sont nécessaires pour effectuer des analyses correctes et établir un profil objectif de vos clients. Il vous manque des données ou vous vous basez sur des informations obsolètes, erronées ? Dans ce cas, vous ne verrez pas les corrélations, vous tirerez des conclusions erronées et prendrez de mauvaises décisions.

Le database management en trois étapes

  • Mettre les données à jour et les entretenir. Mieux vaut contrôler votre base de données au moins une fois par an pour détecter les mutations et répercuter correctement les modifications dans votre base de données centrale.
  • Enrichir les données. Les données dont dispose déjà votre entreprise constituent le point de départ. Vous pouvez y ajouter les données manquantes, issues de sources externes (par exemple les données relatives à la solvabilité). Un fichier d’adresses complet est à la base d’une politique efficace.
  • Automatisation. Les mutations et les ajouts se déroulent automatiquement si votre base de données est associée à la base de données d'agences externes spécialisées. De cette façon, vous gardez toujours votre base de données actuelle et vous évitez qu’elle ne soit à nouveau polluée.

Travailler avec un fichier de base (master data management)

Si le database management concerne l’actualisation, l’entretien et l’enrichissement de la base de données, le master data management, pour sa part, va encore plus loin. Les master data constituent des clés uniques dans une base de données. Toutes ces clés sont enregistrées dans un fichier de base central, auquel toutes les bases de données de l’entreprise sont ensuite reliées. Lorsque des données changent, celles-ci sont automatiquement adaptées dans toutes les bases de données. Ce qui augmente l’efficacité et réduit le risque d’erreur.

Chances et opportunités du database marketing

Restez informé