Top 15 des activités les plus populaires auprès des créateurs d’entreprise
Retour au sommaire
blog

Augmentation de 5,91% de l’effectif total des starters

En 2017, plus de 95.081 entreprises ont démarré leurs activités en Belgique. Cela représente un accroissement de 5,91% par rapport à 2016, soit plus de 5.304 entreprises créées en plus. Le nombre d’entreprises nouvellement créées est en hausse depuis quelques années, mais le taux de croissance de 5,91%, bien qu’étant le deuxième plus élevée depuis 2010, est moins important que celui enregistré entre 2015 et 2016 (8,73%). 

L’augmentation significative de l’effectif des starters en Belgique est une bonne nouvelle, dans la mesure où, le potentiel de production et de création d’emploi ne cessent de grandir. Par rapport à il y a 10 ans (2007), l’effectif des starters a augmenté de 28,2% soit un accroissement annuel moyen de 2,8% sur la période considérée. En termes absolus, les trois régions enregistrent un record de créations d’entreprises avec 52.187 en Flandre, 24.502 en Wallonie et 12.461 à Bruxelles. Sur les 10 dernières années, la création d’entreprises a évolué plus vite à Bruxelles (+27,44%) par rapport à la Flandre (+22,23%) et la Wallonie (+19,27%) à 2007.

Accroissement de la densité des créations d’entreprises dans toutes les régions

Comme ce fut déjà le cas dans les années antérieures, la densité des starters, avec 10,5 starters pour 1000 habitants, est la plus élevée à Bruxelles. Vient ensuite la Flandre avec une densité de starters inférieure qui s’établit à 8,0 créations pour 1000 habitants, soit un starter pour 125 habitants. La région wallonne est la moins prolifique avec une densité de 6,8 starters pour 1000 habitants ou encore un starter pour 148 habitants. En comparaison avec l’année dernière (2016), la densité des starters augmente dans les trois régions. Bruxelles doit sa forte densité de starters en particulier à sa position en tant que capitale du pays et de l’Union européenne et à la présence commune des institutions européennes et des entreprises internationales. L’«origine» d’une entreprise est déterminée sur la base du siège social de la société. En tant que capitale, Bruxelles attire proportionnellement plus d’entreprises et sièges sociaux de multinationales. Les chiffres de Bruxelles doivent donc être considérés dans un contexte différent de ceux de la Flandre et de la Wallonie.

Le Brabant wallon est la province la plus entreprenante de Belgique

Si nous laissons de côté Bruxelles et que nous nous focalisons uniquement sur les provinces de Flandre et de Wallonie, on se rend compte que le Brabant Wallon est la province avec la plus haute densité de starters. On y dénombre à peu près 10,0 starters pour 1000 habitant (contre 8,8 il y a un an), soit une création d’entreprise pour 100 habitants. En comparaison avec les autres provinces wallonnes, on est loin des chiffres enregistrés dans le Hainaut et le Luxembourg où on a une création d’entreprise pour 167 et 177 habitants, respectivement. 

En Flandre, c’est Anvers qui occupe la première place avec 8,5 (7,6 en 2016) créations d’entreprises pour 1.000 habitants. 

La plus forte augmentation est enregistrée dans le Hainaut

En Flandre, l’augmentation de l’effectif des starters a été la plus importante dans la province du Brabant Flamand. On y a enregistré un accroissement de 6,34% des créations d’entreprise en 2017 par rapport à 2016. Ensuite, Anvers et la Flandre Occidentale affichent une croissance de 6,22% de l’effectif des nouvelles entreprises qui y ont été créées sur la même période. L’accroissement le plus faible a été observé en Flandre Orientale (+4,56%).
En Wallonie, toutes les provinces ont affiché un accroissement du nombre de créations d’entreprises en 2017, par rapport à 2016. L’effectif des nouvelles entreprises augmente de 9,38% dans le Hainaut, 7,04% à Namur, et de 7,42% dans le Brabant Wallon. Les provinces de Liège et de Luxembourg sont à la traîne avec des augmentations respectives de 4,88% et 3,77%.

Téléchargez l'Atlas du créateur 2018

Il contient notamment…

  • Une répartition géographique du nombre d'entreprises débutantes
  • Un aperçu des activités et formes juridiques les plus populaires parmi les jeunes entrepreneurs
  • Le rapport femme/homme
  • Le recrutement de personnel
  • Le taux de survie après 5 ans
  • La santé financière des starters après 5 ans
  • La croissance nette (fédérale, régionale et par secteur)

Atlas du créateur 2018

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...