Innovation dans la chaîne d’approvisionnement : effectuez une analyse des risques
Retour au sommaire
blog

Audits internes plus fréquents pour la gestion des risques

À une époque où les entreprises doivent réagir rapidement aux changements, l’audit interne gagne en importance. Ceux qui considèrent l’audit interne comme une méthode destinée uniquement à s’auto-évaluer manquent des opportunités. Aujourd’hui, les auditeurs internes  sont de plus en plus souvent impliqués dans la gestion des risques des entreprises. Votre entreprise tire-t-elle tout le parti des audits ?

Audit interne

Un audit interne est une étude indépendante permettant à une entreprise d’analyser ses processus et de savoir où elle en est en termes de qualité. Ce type d’étude constitue le fondement de la norme de gestion de qualité ISO 9001, mais elle est aussi un outil utile pour faire remonter des informations. Ces dernières années, on prend de plus en plus conscience que les auditeurs internes  peuvent jouer un rôle important dans la gestion des risques. Surtout lorsqu’ils analysent l’ensemble de la gestion de l’entreprise. Ainsi, les audits internes apportent à la direction un feedback objectif sur lequel elle peut se fonder pour sa gestion.

Participer à la réflexion sur les risques

De plus en plus, les dirigeants se rendent compte de l’importance primordiale d’une anticipation rapide sur le marché. Dès lors, la gestion des risques gagne en importance. Une enquête interne peut contribuer à les déterminer à temps. Martin Reinecke, responsable Corporate Risk & Assurance chez ASML, entreprise technologique, a indiqué l’année dernière dans un entretien avec le magazine Accountant qu’il faisait participer activement les auditeurs internes à la réflexion sur les risques, avec d’autres départements de l’entreprise.

« Les auditeurs internes vont partout, ils voient beaucoup et savent donc ce qu’il se passe dans l’entreprise », peut-on lire dans l’introduction de l’auteur, Lieuwe Koopmans. « Ils peuvent ainsi fournir des informations de qualité à leurs collègues concernant la gestion des risques. » Selon M. Reinecke, le CFO d’ASML estimait dès 2008 que les auditeurs internes doivent remettre en question en continu la direction et jouer le rôle de sparring partner dans la gestion des risques.

Points d’attention pour votre entreprise

Qu’en est-il de la gestion des risques dans votre entreprise ? Pour en juger, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • L’audit interne du processus à risque entraîne-t-il des développements internes et externes ? Pensez à des éléments tels que la croissance des chiffres comptables et du chiffre d’affaires, une complexité accrue des activités de l’entreprise, le profil de risque, la structure opérationnelle et l’expansion géographique.
  • Le service d’audit a-t-il accès à tous les documents pertinents et aux informations de tous les services opérationnels et de contrôle ?

Conclusion

Ceux qui ne font appel à l’audit interne que comme outil (obligatoire) pour satisfaire à des normes de qualité manquent des opportunités. En impliquant les auditeurs dans la gestion des risques de votre entreprise, vous pouvez anticiper plus rapidement les changements et vous bénéficiez de tout le potentiel de l’audit interne.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...