Nouveau: carte interactive avec les entrepreneurs débutants et les faillites
Retour au sommaire
blog

Les faillites diminuent au cours du trimestre, mais augmentent en mars

Le Baromètre mensuel Graydon indique que le nombre de faillites a baissé durant le premier trimestre 2015. Au total, 3.007 entreprises ont fait faillite, alors qu'elles étaient au nombre de 3.143 l’année dernière (-4,33%). Mais au mois de mars, le nombre de faillites a augmenté. Au total, 1.174 entreprises ont déposé leur bilan (+6,6%). C’est le nombre de faillites le plus élevé jamais connu durant un mois de mars. Le nombre d’entreprises en faillite était plus élevé le mois dernier que les autres années dans les arrondissements de Bruxelles, Anvers et Turnhout surtout.  

Eric Van den Broele, Senior Manager Research & Development chez Graydon : “Notre nouvelle étude démontre que nettement plus de petites entreprises, établies, ont fait faillite. Mais en mars, trois entreprises employant plus de 100 collaborateurs ont également fait faillite."

Cette hausse du nombre de cas de faillite peut s'expliquer selon Eric Van den Broele par le renforcement des conditions d’accès au sursis dans le cadre d’une procédure LCE en 2013 et par la mise en oeuvre d’un droit de rôle de €1.000 depuis le 1er janvier 2015. "Ce sont ces aspects, bien plus que l’évolution de la conjoncture, qui ont fortement influencé celle des faillites."

L’horeca, la construction et les services rencontrent des problèmes

La nouvelle étude des faillites indique que la légère amélioration se situe en Flandre et en Wallonie. Le compteur pour la Flandre indique 1.472 faillites après trois mois (-6,4% par rapport à 2014). En Wallonie, on compte 932 cas (-8,18%). À Bruxelles, on observe une hausse frappante de 7,39%. Au total, 581 entreprises ont fait faillite. Cette hausse se situe surtout dans les secteurs de l'horeca, de la construction et des services aux entreprises. Ces trois secteurs sont également lourdement touchés dans la province d’Anvers.

Au niveau provincial, on enregistre une légère amélioration trimestrielle. Le nombre de faillites a augmenté seulement dans les provinces du Limbourg (+5,5%) et du Brabant wallon (+12,1%).

Baisse du nombre d’emplois perdus en Flandre, Wallonie et à Bruxelles

Avec 6.201 jobs compromis le premier trimestre 2015, la perte de personnel est inférieure de 17% à celle de l’année dernière. Là encore, des différences régionales sont observables. En Flandre, 2.547 jobs ont été perdus, une baisse de 19,3% par rapport à l'année dernière.  En Wallonie, le nombre d'emplois menacés a été ramené à 2.477 (-16,18%) et à Bruxelles à 1.177 (-13,65%). Eric Van den Broele : "Le fait que les pertes d’emplois diminuent plus que le nombre total de faillites est logique, puisque ces derniers mois, ce sont surtout des unipersonnelles qui ont déposé leur bilan."

Cette carte interactive montre où sont enregistrées les nouvelles start-up et les faillites.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...