Minder faillissementen en laagste jobverlies door bankroet sedert begin van de crisis.
Retour au sommaire
blog

Le nombre de faillites augmente de près de 10% en avril

Anvers, 5 mai 2015 – Le nombre de faillites a augmenté de 9,6% en avril. Au total, 965 entreprises ont déposé le bilan, 85 de plus qu'en avril de l'année dernière. C’est ce que révèle le nouveau baromètre Graydon. Mais l’impact sur les pertes d’emploi reste toutefois limité. En comparaison avec l’année dernière, 12,34% de jobs en moins sont menacés suite à une faillite. 

Eric Van den Broele, Senior Manager Research & Development : “L'augmentation du nombre de faillites en avril est remarquable. Elle va en effet à l'encontre des annonces d'amélioration de la conjoncture économique. La principale cause de cette augmentation est le renforcement des conditions d'obtention du sursis dans le cadre d'une procédure LCE (août 2013) et en particulier la mise en œuvre du droit de rôle de 1.000 euros depuis janvier 2015."

À Bruxelles et au Limbourg, Graydon a noté en avril une forte hausse du nombre de faillites, de 38,93% et 46,4%. Eric Van den Broele : “Cette augmentation s’explique d’une part par l’important mouvement de rattrapage effectué par les tribunaux du commerce bruxellois dans le traitement des dossiers de faillite. Au Limbourg, elle est probablement imputable à l'effet de la fermeture de Ford Genk sur des industries indirectement liées et sur le changement du modèle de consommation. Ce dernier phénomène ayant des conséquences pour la construction, le commerce de détail et l’horeca." 

Différence entre la Flandre et la Wallonie

Dans la période de janvier à avril, le nombre de faillites en Wallonie a diminué de 7,58%. À Liège, le nombre d’entreprises en faillite a baissé de 10,3% et dans les provinces du Hainaut et de Namur, les faillites ont diminué de 9% exactement. 

En Flandre, la forte baisse du nombre de faillites de ces derniers mois, consécutive au nombre élevé de faillites d’avril, a diminué à 1,5%.  En Flandre occidentale, on observe encore une diminution de 10,86%. En avril, cette diminution était même de 30,5%.

Le baromètre de Graydon indique que les entreprises en faillite sont maintenant plus anciennes et plus petites. Ce qui a pour conséquence que la perte d’emplois suite à une faillite diminue. Les quatre premiers mois de 2015, 8.309 emplois étaient menacés en Belgique. Soit une chute de 12,34% en comparaison avec la même période l’année dernière.

Cette carte interactive montre où sont enregistrées les nouvelles start-up et les faillites.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...