Hooggeschoolden stimuleren de groei van bedrijven
Retour au sommaire
blog

La reprise: une alternative intéressante à l’entreprise propre

Vous voulez lancer votre propre entreprise ? Dans ce cas, envisagez également une alternative : la reprise. Celle-ci offre des avantages. Mais elle s'accompagne évidemment de pièges aussi.

2 raisons de reprendre une entreprise

  1. Le premier argument en faveur de la reprise d’une entreprise existante est sa chance de survie. Dans des conditions économiques normales, ce sont surtout les entreprises actives depuis trois à cinq ans qui font faillite (voir Atlas du créateur 2016). Les entreprises affichant plus d'années au compteur résistent mieux, car elles peuvent compter sur une clientèle existante et un concept avéré.
  2. Sans parler de la responsabilité des fondateurs. Lorsqu'une entreprise fait faillite dans les trois ans suivant sa création, les fondateurs peuvent être tenus pour responsables si l'examen du plan d'entreprise révèle que le capital de départ était insuffisant pour passer les deux premières années. Même si les fondateurs n’ont pas commis personnellement de faute de gestion.

Attention aux cadavres dans les placards

Si vous voulez exclure cette responsabilité, il peut s’avérer intéressant de racheter une entreprise qui existe depuis au moins trois ans. Dans cas, vous reprenez tous les droits et obligations de l’entreprise, mais pas la responsabilité des fondateurs.

Le grand risque, c’est que la situation de l’entreprise vous soit présentée de manière un peu trop édulcorée. Vous pouvez toujours trouver des cadavres dans les placards, même si vous avez étudié de près la comptabilité.

2 solutions pour éviter ce risque

Comment vous protéger avant l’achat contre ces risques ?

  1. Vous pouvez les compenser partiellement en payant par tranches. Et en assujettissant le paiement des dernières tranches à certains résultats.
  2. La reprise des actifs est une alternative. Dans ce cas, vous ne reprenez pas l’entreprise proprement dite, mais certaines parties seulement. Il s’agit de savoir ce que vous rachetez, ou pas.

L’avantage, c'est que vous contrôlez mieux ce que vous reprenez.

Le désavantage, c’est que ce cas de figure n’offre pas de solution pour la responsabilité des fondateurs, puisque vous effectuez la reprise dans le cadre de votre propre entreprise à créer. Vous devrez également payer la TVA si vous reprenez certains actifs. Ce qui signifie que vous allez devoir la préfinancer. Vous ne récupérerez cette somme qu’au moment de la déclaration de TVA.

Lisez aussi l'e-paper:

Les clés du succès pour acheter et vendre une entreprise

Les informations d’entreprise sont cruciales

Quel que soit votre choix : l’évaluation de l’entreprise avec laquelle vous travaillez revêt la plus grande importance. Récoltez un maximum d’informations d'entreprise exactes. Effectuez une analyse des risques. Un rapport d’entreprise et une comparaison des données sectorielles peuvent déjà vous mettre sur la bonne voie.

Bénéficiez d’une analyse financière gratuite?

Remplissez le formulaire

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...