De beurs minder aantrekkelijk voor familiale ondernemingen
Retour au sommaire
blog

La Bourse moins attractive pour les sociétés familiales

Comme on a pu le constater récemment, plusieurs sociétés familiales renommées (Pairi Daiza, armateur CMB ou encore Spadel) ont pris la décision de quitter la Bourse. Pourquoi ces entreprises décident-elles de réaliser une telle démarche ? Il existe plusieurs raisons.

  • Comme il s’agit d’entreprises de taille moyenne, elles n’ont plus de grand intérêt à faire appel au marché boursier qui ne génère plus de rendements suffisants. Les taux d’intérêts sont très bas et il est donc généralement facile pour les familles qui contrôlent ce genre de sociétés de racheter les parts des actionnaires minoritaires.
  •  Il existe quelques contraintes à être en Bourse pour ce genre de sociétés comme la publication de bilans intermédiaires, de plus grands frais de gestion, etc.
  • L’intérêt des investisseurs pour ce type de titres est assez faible.

L’objectif d’une introduction

L’objectif principal d’une introduction en Bourse est de générer des fonds nécessaires à la croissance, à plus long terme, en dopant la valeur de l'entreprise et en laissant penser au marché que les rendements futurs seront positifs. De quoi, aussi, s’attirer l’image d’une entreprise en bonne santé financière. Mais beaucoup d’entrepreneurs familiaux préfèrent jouer le jeu de la raison désormais car les gains générés sont finalement limités.

La sortie du marché

La Bourse sert aujourd’hui beaucoup moins les intérêts de ce type de sociétés familiales. La Bourse de Bruxelles est connue pour recenser plusieurs petites entreprises familiales, mais on peut encore s’attendre à ce que d’autres sociétés de ce type quittent le marché boursier à l’avenir. Certains gestionnaires pourraient bien, en effet, se laisser tenter par un rachat des parts, pour autant que celles-ci ne soient pas trop élevées, et une sortie du marché.

Moins de transparance

Parallèlement, une sortie de la Bourse pour ces sociétés signifie également moins de transparence par rapport à la tenue de leurs comptes. En ce qui concerne les entreprises présentes sur le marché boursier, il suffit d’effectuer une recherche google pour obtenir des infos précises sur leur santé financière grâce à la presse ou aux sites boursiers. En revanche, les informations concernant des sociétés absentes du marché boursier s’avèrent beaucoup plus compliquées à trouver et nécessitent des recherches plus approfondies. Enfin, encore faut-il pouvoir interpréter ces informations une fois avoir mis la main dessus, pour autant que celles-ci soient à jour, ce qui n’est jamais garanti.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...