Article
Ecrit par Eric De Clercq
Posted on 17/04/2018

Quelle est la plus-value de la Business Intelligence (BI) ?

771 lectures

Il fut un temps où les logiciels analytiques étaient surtout destinés aux top managers. La totalité des informations liées à l'entreprise était le monopole d'un corps d'élite, des gourous censés posséder le talent naturel de prendre les bonnes décisions. Ils savaient quand et pourquoi leur entreprise pouvait améliorer ses prestations. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes utilisent les données du système BI dans l’entreprise. Les analystes financiers et les marketeurs travaillent eux-mêmes avec les chiffres à présent. Auparavant, deux types de logiciels différents étaient utilisés à cet effet. Aujourd’hui, la plupart des progiciels BI produisent des rapports et des analyses ad hoc.

Téléchargez aussi:

Le manuel du data driven marketing

La BI d’un seul clic de souris

Aujourd’hui, Internet offre tous les outils et programmes qui permettent aux entreprises de générer des données essentielles, de les associer, de les trier et même de les présenter. Et d’obtenir ainsi une visualisation parfaitement claire, offrant une compréhension immédiate. Les entreprises sont entrées dans l’ère des ‘big data’.

Ces nouvelles sources de données leur permettent de bien connaître les organisations et donc de réagir adéquatement à des situations qui peuvent parfois s’avérer complexes. Les analyses des big data ont des applications très générales et les entreprises n’ont pas besoin de disposer d'un budget IT énorme pour ce faire.

Analyse et big data

L’analyse et les big data sont sans conteste deux des sujets qui reviennent le plus fréquemment dans les discussions ces dernières années. Pourtant, l'utilisation des big data et de leur analyse afin de faire des choix stratégiques est toujours difficile pour la plupart des entreprises. Que signifient ces termes pour une entreprise spécifique ? Quel impact génère l’application ? L’entreprise peut-elle utiliser son système ERP ou doit-elle (énormément) investir dans une nouvelle infrastructure ?

La Business Intelligence pose surtout la question du ‘quoi’. Qu'est-ce qui a été vendu, par vendeur, par région, par produit, etc. ? Quand ces chiffres restent médiocres, des mesures peuvent être prises pour rectifier le tir. Les analyses recherchent plutôt les causes, le ‘pourquoi’. Comment se fait-il que les ventes d'un produit baissent un mois donné ? Y a-t-il un lien de cause à effet entre le chiffre d’affaires réalisé dans une région et la présence d'autres magasins dans les environs ?

Cette différence se traduit comme suit au niveau du système : la BI effectue des recherches dans les systèmes auxquels elle est reliée. L’analyse se base le plus souvent sur une data warehouse.

La BI, également pour les PME

Les grandes entreprises en sont déjà à leur énième génération de systèmes BI. Comme le marché est inondé de solutions conviviales, moins coûteuses, les PME franchissent également le pas vers la Business Intelligence. Dans le meilleur des cas, le département financier accède aux données des ventes, du marketing, de la production, de la distribution, des ressources humaines, du planning et devient ainsi le centre névralgique de l'entreprise. Ce que les finances font avec ces données ? C'est une autre histoire.

La BI est un instrument efficace, fournissant des informations importantes pour aider les entreprises à prendre leurs décisions et à adapter leurs finances aux objectifs stratégiques. La mise en œuvre de la BI offre de nombreux avantages, comme les économies de coûts, la stimulation des ventes, l'augmentation du chiffre d'affaires et de la rentabilité et la détermination du moment où il faut à nouveau investir.

Stimuler les ventes grâce à la BI

Les entreprises considèrent la BI comme une source de conseils et d'informations stratégiques de très grande valeur. Elle aide à distinguer et à localiser les clients individuels, segments et marchés à potentiel. Le marketing surtout peut identifier et analyser dans les données financières des clients des modèles ayant des répercussions directes sur leur comportement d'achat. Dès qu’un tel modèle est détecté, l’entreprise peut plus facilement se concentrer sur d’autres membres de ce groupe cible, avec des propositions identiques ou similaires. Le déploiement d’une stratégie de marketing sur la base de ces connaissances stimule aussi les décisions d'achat. 

La BI transforme et augmente la valeur professionnelle

Les solutions BI permettent aux départements financiers de franchir plus facilement que jamais un pas en avant. La BI peut offrir une plus-value sur trois plans :

  • le pronostic : le budget est adapté aux secteurs les plus profitables pour l'organisation.
  • l’analyse : en identifiant des tendances et des modèles dans les données, l’entreprise peut élaborer des scénarios adaptés aux comportements du client : 
  • la visualisation : des tableaux de bord sur mesure et des rapports permettent au management de connaître la situation en un clin d'œil. La BI sert souvent aussi d'écran récapitulatif avec les principaux KPI.

Temps réel et analyse prédictive

La data warehouse puise le plus souvent ses données dans différentes bases de données opérationnelles, dont elle est séparée pour des raisons de performance. Actuellement, la demande pour les analyses en temps réel est très grande. L’entreprise peut travailler directement sur les données opérationnelles, ou opter pour des mises à jour en temps réel de la data warehouse. L’analyse en temps réel s’effectue dans tous les systèmes,  sur la base d'informations qu’ils fournissent en direct.

L’analyse prédictive essaie de prédire l'avenir sur la base de tendances ou de liens découverts dans les données du passé. Parfois les deux vont de pair. Dans le cadre du contrôle de la solvabilité d’un client par exemple : quelle est la situation financière du client, et pourra-t-il payer sa facture sans problème ?

La BI, une garantie de progression

Une entreprise moyenne progresse si elle organise une gestion efficace des données, avec de bonnes techniques de rapport et de nouvelles solutions pour la gestion des informations d'entreprise. Lorsqu’une stratégie solide est élaborée et une infrastructure efficace mise en place, il est bien plus simple de progresser vraiment avec les solutions spécifiques pour les big data. Surtout si celles-ci deviennent encore plus accessibles et si leur domaine d’application s’élargit encore à l’avenir.

Data warehouses, business intelligence tools, in memory databases…  Les discussions sur les big data deviennent rapidement complexes, notamment à cause de la terminologie. Il s’agit en tout cas d’un concept fantastique et extrêmement puissant. Tous les efforts que vous ferez pour  l’intégrer porteront sans aucun doute leurs fruits.