Article
Ecrit par Nikkel Kebsi
Posted on 15/12/2015

Les comptes annuels disent combien coûte une reprise d’entreprise

316 lectures

De combien d’argent avez-vous besoin pour reprendre une entreprise ? La valeur de l’entreprise donne une bonne indication. Vous pouvez la déduire des comptes annuels.

Formule pour les entreprises cotées en bourse

Pour les entreprises cotées en bourse, le calcul de la valeur de l'entreprise – en anglais Enterprise Value – est le plus facile. Vous devez prendre aussi la capitalisation boursière comme base de départ. Pour la calculer, multipliez le nombre d'actions émises par le cours de la bourse. Celui qui paie ce montant a donc toutes les actions en mains.

Associez les comptes annuels et le cours de la bourse

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Dans le cas de la capitalisation boursière, il faut encore compter tous les prêts. Car vous allez devoir les rembourser un jour. Ces chiffres se trouvent dans les comptes annuels. En conséquence, deux entreprises avec une même capitalisation boursière peuvent avoir des valeurs d’entreprise différentes. L’entreprise ayant la charge de prêts la plus élevée coûtera dans ce cas le plus cher au repreneur.

De cette somme de la capitalisation boursière et des prêts, il faut encore déduire en finale le cash dans l'entreprise à reprendre. Cet argent, le repreneur peut l’utiliser directement pour rembourser les dettes. En finale, la valeur de l’entreprise est donc le montant que vous devez payer pour acquérir totalement l’entreprise, sans dettes.

Formule pour les entreprises non-cotées en bourse

Pour les entreprises non-cotées en bourse, le calcul est bien plus difficile. Il n’y a pas ici de capitalisation boursière. La valeur de l’entreprise doit donc être calculée d’une autre façon. Par exemple en la comparant avec des entreprises cotées en bourse qui sont vendues.

Nous allons effectuer deux calculs.

Calcul 1. À combien se montait le ratio entre la valeur de l’entreprise et le bénéfice de l’entreprise (Valeur d’entreprise ou enterprise value / bénéfice d’entreprise ou ebit) ?

Ce ratio indique de combien d'années il faut mettre de côté le bénéfice des activités quotidiennes pour pouvoir rembourser totalement la reprise. S’il s’agit de 7 années pour les entreprises cotées en bourse dans votre secteur, vous pourrez prendre 7 fois le bénéfice de l'entreprise non-cotée en bourse pour obtenir la valeur de l'entreprise.

Calcul 2. Le ratio entre la valeur de l’entreprise et le cash-flow de l’entreprise (enterprise value/ebitda). Ce ratio alternatif indique combien d’années vous devez avoir ce cash-flow pour financer la reprise.

Davantage de points de comparaison aux États-Unis

Aux États-Unis, la comparaison est beaucoup plus facile. Le nombre d’entreprises cotées en bourse est beaucoup plus important. Et davantage de transactions privées y sont aussi rendues publiques.

Cela signifie qu’en Europe, il faut souvent appliquer d’autres méthodes pour calculer la valeur d’une entreprise. La plus utilisée est celle du DCF ou méthode du discounted cashflow, qui évalue tous les revenus futurs et les convertit ensuite en euros actuels. Le grand problème, c’est qu’elle implique de nombreuses estimations. 

Calculer le prix d’achat économique

Si vous déduisez les prêts en cours de la valeur de l’entreprise, vous obtenez la valeur que vous pouvez payer pour la reprise des actions. Ensuite, vous pouvez encore déduire de ce montant l’argent qui se trouve sur le compte de l’entreprise à reprendre. Vous payez un euro pour obtenir un euro. Et c'est ainsi que vous calculez le prix d’achat économique.

Lisez aussi:

Lire un compte annuel pour les Nuls