Article
Ecrit par Sven Persoone
Posted on 04/02/2020

L'approche omniprésente et axée sur les données n'est pas encore d'actualité

95 lectures

De plus en plus d'entreprises prêtent attention aux données et à une approche basée sur les données dans leurs activités. L'importance de cette démarche n'a pas échappé au groupe Van Marcke en Flandre occidentale. « En collaborant avec Graydon, par exemple, nous avons une image claire de notre portefeuille de clients à tout moment », explique Simon Vanhoucke de Van Marcke. « En outre, nous nous rendons compte qu'il reste encore beaucoup de mesures à prendre dans le domaine informatique. »

Les données sont omniprésentes dans chaque entreprise, mais cela ne signifie pas qu’une approche axée sur les données soit adoptée partout. Van Marcke est consciente qu'il y a encore du travail à faire dans ce domaine, explique Simon Vanhoucke. Il est responsable de l'innovation, de la stratégie et du développement de l'entreprise familiale originaire de Flandre occidentale. Le grossiste est connu pour ses salles de bains, installations de chauffage, matériel d'installation et équipements de bien-être, mais aussi pour ses solutions durables de chaleur et d'eau.

Van Marcke et Graydon

« Van Marcke a l'ambition de prendre moins de décisions basées sur l'intuition et d'investir davantage dans une approche basée sur les données. Notre service financier collabore étroitement avec Graydon dans ce domaine. En premier lieu, nous le faisons pour obtenir une image claire de notre portefeuille de clients. En outre, cela nous donne également un aperçu de toutes les opportunités. »

« Nous avons régulièrement besoin de listes enrichies de divers paramètres pertinents pour nous sur le moment-même. Cela va des responsables ou des dates de naissance aux codes d'activité. Nous continuons ensuite à y travailler en interne. Nous essayons progressivement de le faire de la manière la plus structurelle possible », explique Vanhoucke. « Par exemple, nous examinons actuellement dans quelle mesure les données cadastrales et les données de flotte peuvent nous être utiles. Ce sont de nouvelles sources et je suis très curieux des opportunités que nous offriront ces données. »

Chaque chose en son temps

Les données et une approche basée sur les données deviennent de plus en plus importantes. Tout le monde est d'accord là-dessus. Van Marcke admet que cette approche en est encore à ses balbutiements pour le moment.

« Cependant, il est important de ne sauter aucune étape. Nous devons d'abord mettre les choses en ordre en interne avant de commencer la phase suivante. Van Marcke a encore un long chemin à parcourir, mais si les bases sont bonnes, il sera plus facile de s’en servir pour se développer davantage. »

« Un facteur qui nous préoccupe est la longue histoire du groupe. L'entreprise existe depuis 90 ans. Cela signifie que nous traînons quelques éléments du passé avec nous. Surtout dans le domaine informatique. Bien que nous progressions considérablement avec la modernisation de divers systèmes. Un nouveau système ERP, un système PIM, un système de gestion d'entrepôt, etc. Mais cela prend naturellement du temps. Il faut parfois reculer de deux pas pour pouvoir avancer de trois pas. »

« Ce n'est pas évident. Surtout en termes de data sharing, cela cause parfois des problèmes. Des silos qui ne communiquent pas entre eux, des informations et données difficiles à trouver, etc. De plus, un expert produit parle une langue complètement différente d'un vendeur, qui à son tour voit les choses complètement différemment par rapport à un installateur. Nous devons également faire des efforts pour effectuer cette traduction et normaliser les données. »

Des développements ambitieux

Néanmoins, Van Marcke est également ambitieuse dans ce domaine. « Nous investissons massivement dans de nouveaux systèmes, dont nous voulons tirer le meilleur parti possible. Non seulement pour nos clients, mais également en interne, cela apporte une énorme valeur ajoutée. Par exemple, les données doivent garantir que nous puissions être davantage un consultant et un partenaire pour nos installateurs. »

« De plus, ces systèmes doivent nous indiquer où se trouve chaque produit après la vente. Aujourd'hui, nous ne savons souvent pas où quelque chose a été installé. Nous n'avons jamais vraiment gardé cette information dans le passé. Cependant, ces informations sont très précieuses dans le contexte de l'assistance, de la maintenance ou d'autres actions de suivi. Même en recevant des questions d'un particulier, il est utile de savoir de quel type d'appareil il parle. Bref, ces informations, aussi banales qu'elles puissent paraître, signifient pour nous un énorme pas en avant. »

Van Marcke est une grande organisation avec de nombreux départements et points de vente aux Pays-Bas et à l'étranger. Le flux d'informations peut également y être amélioré.

« Nous sommes convaincus que les données et les applications informatiques seront utiles », poursuit Simon Vanhoucke. « L'informatique est souvent considérée comme un moyen de distiller des informations à partir de données, qui peuvent ensuite être utilisées comme catalyseurs de l'entreprise. Chez Van Marcke, nous voyons cela comme un moyen de connecter différents départements entre eux. Dans une organisation décentralisée, c'est un must absolu. »

Téléchargez aussi le dossier complet.

C368BE_Dossier-Grossite-Materiaux-De-Construction.JPG