Article
Ecrit par Kobe Verheyen
Posted on 28/10/2014

Graydon fait le choix d'Oracle

9 lectures

Graydon fait le choix d'Oracle

La semaine dernière une interview avec le CEO de Graydon a été publiée dans Data News. Il parlait de l’évolution de fournisseur de données vers un business intelligence provider et du nouveau plateforme ‘Oracle’. L’analyse du futur, et non seulement le passé : en résumé c’est le grand défi devant lequel nous nous trouvons. Lisez ici l’interview complète publiée dans Data News.

GRAYDON FAIT LE CHOIX D’ORACLE

Le bureau d’informations commerciales Graydon mise à fond sur le programme Leadership Circle d’Oracle et s’investit massivement dans le big data.

Le CEO de Graydon, Marcel Van Es, était au départ surpris d’être invité à une session questions-réponses avec Larry Ellison. “Mais ce n’est que sur l’événement même que nous nous sommes rendus compte que nous avions lancé un projet de grande envergure avec des volumes impressionnants de données à analyser dans un laps de temps réduit”, explique Van Es.

Graydon envisage en effet de rénover l’ensemble de sa plate-forme d’informations commerciales et investir à fond dans les big data pour se forger un avantage concurrentiel. “Le choix d’Oracle a été rapidement fait. Leur appliance big data intégré nous a convaincus”, poursuit van Es. Cet appliance regroupe des technologies telles que Hadoop (Cloudera), une base de données no-SQL et Oracle Enterprise Manager. “Nombre de ces technologies se présentent chez les concurrents sous forme de modules séparés”, précise le CEO de Graydon.

Grâce à des connecteurs big data, l’appliance est connecté à Exadata, Endeca (Exalytics), Fusion Middleware et - last but not least - Advanced Analytics. Soit un investissement non-négligeable. “Nous avons calculé le ROI sur base des clients existants sans tenir compte d’éventuels nouveaux clients que nous pourrions convaincre. Le projet business tient la route en théorie, mais nous testons pour l’instant si nous atteindrons le retour escompté.”

Avec cette nouvelle infrastructure, Graydon entend non seulement analyser ses archives de données, mais les coupler au contexte et y appliquer des outils d’analyse. “Les clients souhaitent non seulement des informations commerciales historiques, mais aussi des prévisions sur l’avenir. Cette infrastructure doit nous le permettre. L’analyse de l’avenir, et pas simplement du passé, est en fait le grand défi auquel nous sommes pour l’instant confrontés.”

Une fonction concrète sur laquelle travaille Graydon porte sur les “comptes annuels du futur” : en combinant différentes sources (taux de chômage, démographie, prévisions du Bureau du plan, taux d’intérêt, etc.) aux comptes annuels existants, il doit être possible de prévoir ce que seront les comptes annuels d’une entreprise dans l’avenir.

Kristof Van der Stadt

Copyright © 2014 Roularta Media Group. Alle rechten voorbehouden