Article
Posted on 27/05/2014

Fin du mythe bien ancré concernant les CAPEX

28 lectures

En période de crise, mieux vaut utiliser votre capital avec parcimonie et intelligence. Mais si cela dure trop longtemps, vous en subirez surtout des conséquences négatives.

Si vous travaillez trop longtemps avec votre parc de machines ou d’autres équipements obsolètes, vous subirez une perte de chiffre d'affaires et de bénéfice. Les machines nouvelles, modernes, sont en effet plus rapides et efficaces. Tandis que les anciennes rognent souvent vos marges.

Si vous voulez que votre entreprise se développe, les investissements sont inévitables. L’innovation est essentielle pour aller de l'avant. Et pas seulement pour le parc de machines, mais aussi pour les produits et services. L’un ne va pas sans l’autre. Les reports d’investissements entraînent en outre une augmentation des OPEX, ou operational expenditures : davantage de coûts d’entretien et de réparation, plus de perte de temps, moins d'efficacité.

Si vous pensez à plus long terme, vous comprendrez que les CAPEX, ou capital expenditures, sont nécessaires pour évoluer. D’ailleurs, qui a dit que les nouveaux investissements doivent être immédiatement payés ? Il doit certainement y avoir l’une ou l’autre forme de financement ? Vous aurez ainsi du bon matériel et un meilleur cash-flow.

Surveillez vos clients dont les CAPEX sont réduits depuis des années. Effectuez un bon credit check. Le risque est grand que ces entreprises soient éjectées du marché. Un parc de machines obsolètes, pas d’innovation, des procédures et méthodes de travail inefficaces, des marges qui rétrécissent, … Sachez avec qui vous faites des affaires.